Fermer

L'illusion carboneutre

Quel temps fera-t-il vraiment après 2050 ?

Les modèles qui annoncent le climat futur sont sans équivoque: ça va chauffer. Pour éviter le désastre climatique d'une hausse supérieure à 2°C, freiner les émissions de gaz à effet de serre est devenu une nécessité. Mais réussira-t-on vraiment à se passer de charbon, de pétrole, de gaz naturel ? La carboneutralité que l'on vise sera-t-elle suffisante pour réajuster le thermostat planétaire d'ici 2050 alors que la population, les besoins alimentaires et la consommation vont aller en augmentant ? Quelle place pourraient alors prendre le solaire, l'éolien, les bioénergies, le nucléaire et l'hydrogène dans la transition énergétique et écologique qui s'impose ?

Afficher

On en parle

Les propos du chercheur Gaëtan Lafrance ont de quoi nous rassurer. Loin de banaliser nos inquiétudes justifiées, il nous dit d’être optimistes tout en étant vigilants, car « l’adaptation aux changements de la nature fait partie des qualités intrinsèques de l’être humain ».
– Jacques Lanctôt, Le Journal de Montréal/Québec, 22 avril 

Droits vendus en Chinois (China Science and Technology Press)