Fermer

MultiBlogues

Les écoles qu’il nous faut… au-delà du masque !

03.09.20

S’il y a bien une chose que la COVID-19 a réussi à déclencher, c’est une réinvention du milieu de l’éducation à une vitesse à laquelle on ne se serait jamais attendu.

Contexte oblige, les enseignants et les enseignantes du Québec ont dû se retrousser les manches, en quelques semaines à peine, afin de maintenir un contact avec les élèves en redéfinissant complètement leur approche pédagogique.

Certains se sont démarqués par de brillantes initiatives, comme la Classe de Marie-Ève, qui a réussi à maximiser le potentiel du Web au profit de l’apprentissage à distance.
D’autres ont été fortement incités à sortir de leur zone de confort lors de la réouverture des écoles en région, misant sur un nouvel environnement physique : la cour d’école ! Des classes extérieures ont vu le jour partout au Québec afin de faciliter la distanciation physique exigée. Et vous savez quoi ? Plusieurs enseignants m’ont confié avoir eu de véritables « révélations » en se permettant des classes au grand air, avec un accès à la nature… et regrettent de ne pas l’avoir essayé plus tôt dans leur carrière !

En d’autres mots, la COVID-19 a forcé l’innovation. Elle a réussi à vaincre cette force d’inertie qui nous ancre parfois dans une routine plutôt que dans un souci de renouvellement continuel.

Cela dit, la pandémie aura éclipsé de nos discussions populaires un sujet crucial pour la réussite éducative : l’urgence de (ré)aménager nos écoles pour le XXIe siècle !
Par nécessité, on se concentre en ce moment (et ce sera le cas pour les prochains mois) uniquement sur un aspect très pointu : les essais, les erreurs et les ajustements « COVID-19 » qui ponctueront le quotidien scolaire. Le succès du retour en classe sera lié aux notions de prudence et de distanciation que devront observer enfants et enseignants pour limiter la propagation du virus tant redouté. Mais au-delà des nouvelles réalités qui s’imposeront, évitons de perdre de vue l’importance de privilégier les enfants, leur soif d’apprendre et l’influence bénéfique qu’apportent des milieux de vie de qualité sur leur réussite.

Malheureusement, on a toujours affaire à des centaines d’écoles au Québec qui présentent des signes avancés de vétusté. Une panoplie d’établissements sont si surpeuplés que des locaux essentiels, comme ceux d’orthopédagogie, de musique ou d’art, ont été remplacés par de banales rangées de pupitres. Des cours d’école aussi déprimantes que des stationnements de centres commerciaux pullulent encore aux quatre coins de la province.
Suivant cette pandémie, la seconde maison de nos enfants, l’école, prendra une tout autre dimension qui doit aller bien au-delà des notions de distanciation. Plus que jamais se fera ressentir la nécessité de mettre en place des établissements spacieux et durables, avec des locaux polyvalents qui répondront aux besoins des prochaines décennies.

À ce propos, je fonde beaucoup d’espoir sur les six écoles primaires « 2.0 » qui émergeront des réflexions du Lab-École. À l’instar des concepts évoqués dans mon livre Les écoles qu’il nous faut, ces futurs établissements décloisonneront la pédagogie grâce à des zones intérimaires qui permettront aux enfants de différentes classes de se réunir, socialiser et apprendre. Des cuisines collectives et des potagers ouvriront la porte à de nouvelles formes de pédagogie, tout en créant des ponts avec la communauté. Les cours d’école deviendront à la fois des classes extérieures bien réfléchies, des zones de jeux et des espaces d’horticulture.

D’ailleurs, cette nouvelle génération d’écoles avait déjà commencé à contaminer les réflexions au sein des centres de services, ayant reçu plusieurs échos en ce sens ces derniers mois. Espérons seulement que ce mouvement qui a pris naissance avant la pandémie de COVID-19, et qui avait permis d’amorcer une petite révolution en aménagement scolaire, puisse redevenir rapidement le sujet de discussion prioritaire pour la valorisation de nos écoles.


Crédits photos :
© 01- Saguenay : Lab-École Saguenay par ÉTIENNE BERNIER ARCHITECTES + APPAREIL ARCHITECTURE + BGLA
© 02- Shefford : Lab-École Shefford par PELLETIER DE FONTENAY + LECLERC ARCHITECTES
© 03- Rimouski : Lab-École Rimouski par LAPOINTE MAGNE ET ASSOCIÉS + L’OEUF

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *