Fermer

Par Pierre Dansereau

Préface de Claude Villeneuve

Dans le premier volume de son autobiographie, le «père de l’écologie québécoise», Pierre Dansereau, raconte ses années d’enfance et de formation.

Son récit tout simple, mais passionnant, constitue en même temps un témoignage inédit du petit-fils du fondateur du quotidien La Presse sur la bourgeoisie et la vie intellectuelle montréalaise des années 1911-1936.

Dans un heureux parallèle entre ses opinions de l’époque et sa pensée d’aujourd’hui et avec un recul de près de 80 ans, Pierre Dansereau nous fait partager son cheminement intérieur, ses découvertes et son apprentissage. Pierre Dansereau est un témoin du XXe siècle et un puits de science; un pédagogue qui croit fermement que plaisir et apprentissage vont de pair; un vieil homme qui pratique la sagesse du «un jour à la fois»; un intellectuel passionné, toujours curieux de percer les innombrables mystères de ce monde.

L’homme a la simplicité d’un enfant. Il s’émerveille devant la multiplicité des formes et s’éblouit devant la création: l’eau, le feu, les végétaux, les humains et leur organisation sociale. Avant de devenir un homme de science, Pierre Dansereau fut un humaniste et un littéraire, et son ouvrage se lit comme un roman!

Afficher
Autobiographie : généralités Écologie appliquée Montréal