Fermer

La pollution due à l’accumulation des déchets de plastique augmente chaque jour à un rythme effarant, sans parler des effets néfastes sur la santé et la survie des mammifères, des poissons, des oiseaux… de la planète!

Bien sûr, il est possible de recycler une partie des plastiques tirés du pétrole, mais ce recyclage a des limites, et le recyclage total est une utopie. On se dirige vers un enfouissement de la planète sous les débris de plastique.

La technologie actuelle permet de corriger cette accumulation incontrôlée et polluante en fabriquant du plastique à partir de plantes: le végéplastique. Découvert dans les années 1920, au même moment que le pétroplastique, le végéplastique a vite été relégué au second plan en raison de la grande popularité du pétrole.

Cet ouvrage démontre qu’on pourrait dès maintenant:

  • Éliminer les plastiques des décharges publiques en les compostant avec les ordures ménagères;
  • Éliminer une bonne partie des engrais chimiques, grands pollueurs et consommateurs d’énergie, en les remplaçant par du compost provenant des déchets de table et des plastiques compostés;
  • Rendre fertiles des régions où le sol est pauvre et contribuer à la renaissance de l’agriculture;
  • Faire disparaître les «continents» de plastique qui flottent sur les océans;
  • Protéger de nombreuses espèces d’animaux sauvages en voie de disparition;
  • Économiser au moins 4% des hydrocarbures de la planète en remplaçant le plastique d’origine pétrolière par le plastique d’origine végétale.
Afficher
Gestion des déchets Essais littéraires Préservation de l’environnement Pollution et menaces pour l’environnement Développement durable Contrôle de la pollution