Fermer

De mère en fille

Comment faire ressortir la lignée maternelle de votre arbre généalogique

Par Pierre-Yves Dionne

Préface de Claire L'Heureux-Dubé

Savez-vous que les femmes n’ont pas de nom de famille? À la naissance, elles héritent du nom de leur père. Autrefois, à leur mariage, les femmes prenaient le patronyme de leur mari. Mais, depuis que la loi du Québec sur le mariage a été amendée, en 1984, l’épouse conserve le nom de famille… de son père. En devenant mère, elle peut transmettre son patronyme à son enfant, mais c’est encore un nom d’homme, celui de son père à elle.

Est-il possible pour une femme d’avoir un patronyme bien à elle? OUI! Comme l’explique dans la préface Claire L’Heureux-Dubé, juge (retraitée) de la Cour suprême du Canada, «après plus d’une décennie de recherche sur les noms de famille des femmes et l’absence coutumière de ces noms dans la chaîne de filiation», l’auteur «est arrivé à une proposition vraiment novatrice, une idée originale, intéressante, même fascinante, qui peut se résumer ainsi: donner à chaque femme un patronyme personnel, distinct, héréditaire. Voilà l’idée qu’il développe au long de son ouvrage en exposant le procédé permettant de l’appliquer.»

Afficher
Généalogie, héraldique, noms et distinctions honorifiques Essais littéraires Féminisme et théorie féministe