Fermer

MultiBlogues

Les arbres, des alliés indispensables

07.06.19

Un billet de Bertrand Dumont, auteur de la nouveauté Le potager en pot.


Tout le monde se souvient de l’été 2018 avec ses canicules à répétition et ses chaleurs élevées. On a pu voir dans les médias de nombreux articles présentant des stratégies pour se prémunir de ces chaleurs extrêmes. Étonnamment, on a bien peu parlé des arbres et de la forêt urbaine. Bien sûr, à court terme, la plantation d’arbres est peu efficace. Toutefois, comme on annonce de nouveaux épisodes de canicules dans les années à venir, une plantation aujourd’hui aura des effets dans quatre à cinq ans.

Une solution multifonctionnelle

Si la plantation d’arbres prend un peu de temps à donner des résultats, elle offre cependant plusieurs fonctions, particulièrement à très long terme, que les autres solutions n’offrent pas :

  • fixation du carbone par la photosynthèse;
  • apport d’ombre par la ramure;
  • émission de vapeur d’eau rafraîchissante;
  • ralentissement des vents;

pour ne citer que quelques-uns des bienfaits des arbres.

Il existe aussi un fait souvent oublié : les arbres « fonctionnent » à l’aide d’une source d’énergie gratuite et illimitée (au moins pour quelques millions d’années selon les scientifiques) : le soleil. Dans les faits, les plantes sont de magnifiques « machines » qui transforment l’énergie solaire en ombre, mais aussi, et peut-être même surtout, en nourriture.

Ce n’est pas le cas de la plupart des systèmes de climatisation qui utilisent de l’électricité, mais qui accroissent le problème de chaleur extrême en rejetant la chaleur extraite des maisons dans l’atmosphère.

Intensifier les plantations

Les vagues de canicule annoncées correspondent, particulièrement dans le sud-ouest du Québec avec l’abattage de millions de frênes, à une importante perte de canopée. Il faut donc accélérer la plantation d’arbres et pas seulement dans les îlots de chaleur urbains (même s’ils devraient être traités en priorité). Des programmes d’incitation à la plantation tels que la vente de plantes au rabais, les subventions, les dons d’arbres, etc., sur les terrains résidentiels, institutionnels, commerciaux et industriels devraient être mis en place.

Contre les chaleurs intenses, les arbres sont nos meilleurs alliés. Plus nous en planterons, plus nous bénéficierons de leurs bienfaits et surtout nous profiterons du fait qu’ils ne nécessitent qu’une énergie gratuite et illimitée pour pousser.


Bertrand Dumont est horticulteur, auteur et conférencier. On peut lire d’autres articles sur son blogue : Horticulture urbaine sur horti-media.com.

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *